Une travailleuse des postes au Parlement

Partager

Jeudi 10 Décembre 2015
2015-2019/060

Une militante du STTP, élue à la Chambre des communes lors des dernières élections fédérales, est venue rendre visite au bureau national.

Rencontre avec Karine Trudel au bureau national

 Rencontre avec Karine Trudel au bureau national

 

Présentation à Karine Trudel de la caricature « Renvoi à l’expéditeur », au sujet des BPCOM, publiée par le Chronicle-Herald après les élections

Présentation à Karine Trudel de la caricature « Renvoi à l’expéditeur », au sujet des BPCOM, publiée par le Chronicle-Herald après les élections 

 

La factrice Karine Trudel (députée de Jonquière) a été présidente de la section locale no 390 du STTP (Saguenay – Lac St-Jean) pendant huit ans. Avec l’appui des membres du Syndicat et de la collectivité, elle est parvenue à se faire élire en tant que candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD), et elle vient d’être nommée porte-parole du NPD en matière de questions postales. Il est rassurant de voir une personne qui connaît personnellement notre travail occuper ce rôle.

Le 1er décembre dernier, la consœur a été chaleureusement accueillie par les dirigeantes et dirigeants nationaux du STTP, notamment par le président national, la vice-présidente et les vices-présidents, les négociateurs en chef, et les coordonnateurs et coordonnatrices de campagne. Des articles à ce sujet, y compris une entrevue avec la consœur Trudel, seront publiés dans le prochain numéro Perspective, le journal national du Syndicat.

Nous croyons que la consœur Trudel est la toute première travailleuse des postes élue à la Chambre des communes, et nous espérons qu’elle ne sera pas la dernière. Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans ses nouvelles fonctions!

Le STTP contre les conservateurs de Stephen Harper 

Nous n’avons pas encore effectué une analyse approfondie des résultats des élections fédérales en lien avec notre campagne « Sauvons Postes Canada », mais nous savons néanmoins que la députée ou le député conservateur sortant a été défait dans chacune des dix circonscriptions conservatrices que nous avions ciblées. Malheureusement, dans trois des quatre circonscriptions ciblées au Québec, les conservateurs l’ont remporté. Nous avons toutefois réchappé Jonquière, où la consœur Trudel s’est fait élire.

Mais bien entendu, le STTP a été actif dans toutes les circonscriptions du pays pour aider à défaire les conservateurs et flanquer à la porte ces femmes et ces hommes politiques qui s’en sont pris au service postal public et aux emplois de nos membres. Ils ne nous manqueront pas.

Prochaines étapes – quatre grandes priorités

Nous allons continuer d’exercer des pressions pour obtenir une suspension permanente des compressions au service de livraison à domicile et le rétablissement de ce service partout où il a été aboli depuis l’annonce des compressions en décembre 2013.

Les libéraux ont promis de tenir un examen de Postes Canada et nous allons faire pression sur eux pour obtenir que cet examen soit public et qu’il tienne compte de l’opinion de la population, y compris des résidents des régions rurales, des personnes âgées et des personnes ayant des limitations fonctionnelles.

De plus, les services bancaires postaux doivent être à l’ordre du jour des discussions sur l’avenir de Postes Canada. Nous faisons campagne à ce sujet pour sensibiliser la population et faire en sorte qu’il s’agisse d’une véritable possibilité.

Dernier point mais non le moindre : les négociations pour l’unité urbaine et l’unité des FFRS sont commencées. Nous devrons manifester notre détermination et poursuivre sur la lancée de la campagne « Sauvons Postes Canada »!

 

Solidarité,

Mike Palecek
Président national