Réunions des candidats et candidates de votre circonscription Questions à poser - Élections fédérales 2015

Partager

Mercredi 9 Septembre 2015

1. Livraison à domicile :

Postes Canada et le gouvernement Harper prévoient mettre fin au service de livraison du courrier à domicile pour le remplacer par des boîtes postales communautaires. Cette mesure, qui touche cinq millions de ménages canadiens, causera d’énormes difficultés aux résidents, en particulier aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite. Plus de 400 municipalités ont adopté des résolutions qui dénoncent les compressions annoncées en décembre 2013 ou qui exigent leur interruption tant que Postes Canada n’aura pas tenu des consultations adéquates.

 

Nous aimerions savoir quelle est votre position concernant la décision de Postes Canada de mettre fin au service de livraison à domicile et d’obliger les gens à aller chercher leur courrier dans une boîte postale communautaire.  

Si vous vous opposez à cette décision, que feriez-vous pour maintenir le service de livraison à domicile?

De plus, seriez-vous d’accord pour rétablir la livraison à domicile dans les quartiers qui ont récemment perdu ce service?

 

2. Des services générateurs de revenus au lieu de compressions :

Les bureaux de poste publics jouent un rôle important dans l’économie locale en fournissant l’infrastructure dont les collectivités et les entreprises ont besoin pour prospérer. Postes Canada prévoit fermer des bureaux de poste publics, réduire la taille de certains autres et diminuer leurs heures d’ouverture. Plutôt que de réduire ses services, Postes Canada devrait mettre davantage l’accent sur la production de revenus, comme le font d’autres administrations postales dans le monde. En 2012, par exemple, les administrations postales de la Suisse et de l’Italie ont tiré près de 70 % de leurs profits de la prestation de services financiers et bancaires.. J’aimerais souligner que près de 600 municipalités au Canada ont adopté une résolution dans laquelle elles disent souhaiter l’ajout de services bancaires à la gamme de produits de Postes Canada.

 

Que pensez-vous de cette idée et seriez-vous prêt, si vous êtes élu(e), à encourager notre municipalité à adopter une résolution semblable (si elle ne l’a pas déjà fait)?

 

3. Perte de 6 000 à 8 000 emplois décents :

En remplaçant le service de livraison à domicile par des boîtes postales communautaires, Postes Canada éliminera des emplois. De 6 000 à 8 000 travailleurs et travailleuses perdront leur emploi. Postes Canada prévoit aussi éliminer des emplois dans les collectivités partout au pays en fermant des bureaux de poste, en réduisant leur taille ou en diminuant leurs heures d’ouverture. Comment une telle mesure peut-elle s’inscrire dans le programme d’emplois et de croissance que le gouvernement fédéral prétend défendre? Nous l’ignorons, mais nous savons que nos collectivités et notre économie ne peuvent se permettre de perdre des milliers d’emplois bien rémunérés.

 

Que pensez-vous des mesures de Postes Canada qui élimineront des milliers d’emplois dans les collectivités du pays? Si vous êtes élu(e), êtes-vous prêt(e) à exiger de votre parti qu’il annule les compressions annoncées par Postes Canada?

 

4. Garde d’enfants :

Contrairement à de nombreux autres pays, le Canada n’a pas de programme national de garde d’enfants. La plupart des parents ont de la difficulté à trouver des services de garde réglementés et à les payer. Dans les faits, au Canada, on trouve des places réglementées en garderie que pour 22 % des enfants de moins de 6 ans, soit seulement un enfant sur cinq. Les services de garde réglementés sont encore plus difficiles à trouver si on habite en milieu rural, si on est Autochtone, ou si l’on a un enfant ayant des besoins spéciaux.

Il ne devrait pas en être ainsi. Les parents ne devraient pas avoir à s’en remettre au sort pour trouver des services de garde de qualité.

De plus en plus de gens au Canada demandent au gouvernement fédéral d’adopter un programme national de garde d’enfants en collaboration avec les provinces. L’objectif est de créer un nombre important de places dans des services de garde de qualité et abordables. Ces places seraient créées en fonction des choix et des besoins des collectivités et des parents en matière de services de garde et d’éducation à la petite enfance.

 

Est-ce que vous et votre parti êtes en faveur de la création d’un tel programme national de garde d’enfants?